5 types de métaux usuels pour les soudages

Pour chacun des métaux usuels, nous vous indiquons l’origine, les caractéristiques qui sont essentielles à connaître pour entreprendre des travaux de soudure, les propriétés, les utilisations les plus fréquentes, les alliages qui conviennent et enfin la manière dont ils doivent être soudés.

Acier

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Métal d'acier

Rouleaux d’acier

Caractéristique

  • Densité : 7,8
  • Point de fusion : 1 600°
  • Point d’ébullition : 2 885°

Alliage

Alliage de fer et de carbone donnant les aciers :

extra doux 0,05 à 0,15 % de carbone
doux 0,15 à 0,25 % de carbone
demi-dur 0,25 à 0,35 % de carbone
dur 0,35 à 0,50 % de carbone
très dur 0,50 à 0,60 % de carbone
extra dur 0,60 à 1,20 % de carbone

L’acier s’oxyde comme le fer dont il est composé, sauf dans les alliages au chrome, au nickel ou au nickel-chrome.

Soudage

Il se soude comme le fer, généralement à la soudure autogène, rarement par brasage.

Aluminium

Métal d'aluminium

Aluminium en métal brut

Caractéristiques

  • Symbole : Al
  • Densité : 2,56 / 2,60 / 2,75 selon qu’il soit coulé ou laminé
  • Poids atomique : 27,0
  • Point de fusion : 660°
  • Point d’ébullition : 2 330°
  • Métal pur blanc bleuâtre
  • S’oxyde immédiatement sous l’action de la flamme

Propriétés

  • Très malléable et très ductile
  • Inoxydable à l’air
  • Très résistant à la corrosion
  • Excellent conducteur de la chaleur et de l’électricité

Utilisation

  • Articles ménagers
  • Mais surtout en alliages (duralumin, etc)

Alliages

Avec étain, zinc, argent, fer, platine, magnésium

Soudage

A la soudure faible

  • Apport : étain 95 % et plomb 5 %
  • Flux : décapant spécial à acheter dans le commerce

A la soudo-brasure

Pour réussir ces soudages, il faut, au préalable, chanfreiner les lèvres des pièces à unir, effectuer un excellent décapage à la lime tout autour d ces lèvres et sur elles-mêmes, procéder ensuite immédiatement au soudage avec des baguettes de soudure spéciales et du décapant préparé.

A la soudure autogène

  • Utiliser le flux décapant spécial additionné d’eau et le déposer sur l’endroit à souder
  • Porter à une température voisine du point de fusion
  • Remettre du flux décapant
  • Porter au point de fusion
  • Ajouter le métal d’apport (baguettes spéciales) qui sera régulièrement plongé dans le flux décapant
  • Utiliser une flamme présentant un léger excès d’acétylène
  • Maintenir le dard du chalumeau à quelques centimètres du métal

Il est, en effet, extrêmement difficile de prévoir l’instant précis où l’aluminium entre en fusion et il est nécessaire d’y faire attention afin d’éviter qu’il ne fonde au-delà de l’endroit voulu.

Comme ces soudures, pour acquérir de la solidité , doivent absolument être percées de part en part, pour les pièces de l’ordre de 5 mm et plus, il sera souhaitable de les souder des 2 côtés.

Après soudage, il ne faudra pas négliger d’éliminer les reliquats du flux décapant.

Antimoine

Métal d'antimoine

Antimoine en métal brut

Caractéristiques

  • Symbole : Sb
  • Densité : 6,7
  • Poids atomique : 121,8
  • Point de fusion : 630°
  • Point d’ébullition : 1 440°
  • Métal pour d’aspect gris bleuté
  • S’oxyde sous l’action de l’atmosphère

Utilisation

Objets variés mais spécialement en alliages

Alliages

  • 80 % plomb et 20 % antimoine pour les caractères d’imprimerie
  • 80 % étain et 20 % antimoine pour créer des objets d’étain de plus forte résistance
  • 90 % bronze et 10 % antimoine pour les cloches de carillon à sonorité cristalline

Soudage (à la soudure faible)

  • Apport : étain 90 % et plomb 10 %
  • Flux : acide chlorhydrique

Argent

Métal d'argent

Produits fabriqués en métal d’argent

Caractéristiques

  • Symbole : Ag
  • Densité : 10,5
  • Poids atomique : 107,9
  • Point de fusion : 960°
  • Point d’ébullition : 2 200°
  • Métal pur blanc brillant, légèrement bleuté
  • S’oxyde difficilement sauf sous l’effet de l’acide azotique, l’argenterie n’est jamais réalisée en argent pur, c’est la raison pour laquelle elle s’oxyde.

A noter que : l’acide sulfurique n’attaque pas l’argent.

Propriétés

  • Parfait conducteur de chaleur et d’électricité
  • Très ductile
  • Très tenace et très malléable

Utilisation

Spécialement en bijouterie où il est employé à l’état pur ou plus souvent, vu sa résistance, aux agents oxydants de l’atmosphère pour les alliages, les placages et l’argenture de nombreux objets réalisés dans d’autres métaux.

Soudage

La soudure pour l’argent s’appelle :

  • au six (5 argent + 1 cuivre)
  • au quart (3 argent + 1 cuivre)
  • Apport : argent et étain

Bronze

Métal de bronze

Tubes en métal de bronze

Caractéristiques

  • Densité : 8,4 à 8,6
  • Point de fusion : variable selon les composants

Métal d’alliage

  • Cuivre et étain
  • Cuivre, étain et plomb
  • Cuivre, étain, plomb, aluminium
  • Dans certains cas : cuivre, étain, antimoine

Propriétés

  • Bon conducteur de chaleur et ‘électricité, sonore, métal poreaux
  • S’oxyde comme le cuivre qui en est le principal composant

Utilisation

Dans la fabrication de pièces coulées ou moulées.

Soudage

  • A la soudure faible : comme le cuivre
  • A la soudo-brasure : comme le cuivre mais utiliser une flamme plus oxydante
  • A la soudure autogène : également comme le cuivre

Ajouter un commentaire